En France, la plupart des personnes qui veulent investir opte pour l’investissement locatif. Que ce soit pour la location de longue durée, courte ou la colocation, sachez que 98% des investisseurs apprécient bien ce moyens d’investissement.  Faisons le point sur les différents types d’investissement immobilier existants et intéressants.

Les grandes familles d’investissement immobilier

En général, on distingue plusieurs formes d’investissement dans ce domaine. L’immobilier de jouissance qui concernent les résidences principales et secondaires. L’immobilier locatif classique est le type d’investissement où vous allez devenir un bailleur quand vous choisissez d’opter pour une location nue ou meublée, ou en défiscalisant dans l’ancien ou le neuf. L’immobilier pierre-papier est l’investissement de ceux qui ont préféré déléguer la gestion des biens aux institutions comme le SIIC, SCPI…

Parmi les plus intéressant, on retrouve l’investissement locatif classique ou traditionnel qui consiste à vous démontrer comme bailleur tout en étant engagé avec toutes les responsabilités que cela engage envers les locataires. Ce type d’investissement vous invite à vous investir personnellement c’est-à-dire, vous faites, vous-même l’achat des biens immobiliers, la gestion de sa location, les déclarations de toutes sortes, les travaux d’entretien…

La location nue est choisie par ceux qui ne possèdent pas de dispositif fiscal. Dans ce type d’investissement immobilier, la fiscalité est très pesante car vous serez imposé sur 70% des revenus fonciers. Selon votre TMI, vous pouvez être imposé jusqu’à 45% de cette assiette. Il faut dire que ce type d’investissement est très imposé et n’est pas très rentable.

Le mieux serait d’opter pour la location meublée car là, on peut supprimer les revenus locatifs. Ainsi, les revenus sont considérés comme des bénéfices (BIC) qui seront moins imposées. Vous pouvez même opter pour un abattement forfaitaire qui vous taxera sur une assiette de 50% de vos revenus ou les frais pour avoir une assiette taxable de 0 euros.