Avec le confinement, les restrictions sanitaires et la pandémie de la COVID-19, le numérique a pris une place très importante dans le cœur des Français et des citoyens du monde. En effet, en l’espace de quelques mois seulement, les appareils multimédias ont envahi le monde purement et simplement. Dans les chiffres d’un sondage récent, il semblerait que le nombre d’appareils multimédias ait augmenté de plus de 40 % sur la période de décembre 2020 à juillet 2021. Par conséquent, les assurances habitation évoluent pour proposer une protection de plus en plus importante sur ces objets, qui sont souvent concernés par des vols ou des casses. Afin de trouver la meilleure assurance habitation pour protéger votre matériel multimédias, n’hésitez pas à comparer les différentes offres des compagnies d’assurance.

L’assurance habitation : une protection complète pour tous vos objets multimédias

Que cela soit les téléphones, les téléviseurs, les consoles de jeux, les assistants vocaux, etc., les appareils multimédias sont partout de nos jours et il convient de les protéger. Oui, il existe des garanties constructrices sur tous ces objets. Cependant, ces protections ne sont pas très importantes et ne couvrent pas totalement les problèmes. Dans la majorité des cas, ces garanties ne peuvent pas fonctionner, car les contrats sont très complexes à comprendre et contiennent des pièges assez évidents. Pour proposer une contre-offre importante, les compagnies,  par le biais de leur  assurance habitation, ont décidé de faire quelque chose : une prise en charge totale des appareils multimédias. Bien sûr, selon les offres, cette prise en charge n’est pas la même.

Dans la première formule, l’indemnisation n’a lieu que dans les valeurs vénales des produits. Pour la seconde formule, cette offre évolue puisque tous les objets seront remboursés à neuf s’ils ont moins de 5 ans. S’ils sont plus vieux, ils ne seront indemnisés qu’en valeur vénale classique.

Pour conclure, la dernière formule propose une indemnisation à neuf, quoi qu’il arrive et quel que soit le prix de l’objet en question et sa date d’achat. En clair, vous l’aurez compris, avec la dernière formule, vous allez pouvoir profiter d’une indemnisation à neuf, quoi qu’il arrive, ce qui peut s’avérer très pratique. 

Une protection contre la casse et le vol

Dans la majorité des cas, la protection concerne les vols et les casses de ces objets. Concrètement, lorsqu’un incendie a lieu dans votre maison, la chose la plus complexe à récupérer reste les objets multimédias. En effet, dans les assurances habitation classiques, ces objets ne sont pas couverts et vous devrez les racheter au prix neuf sans vous faire aider. Avec certaines compagnies, vous allez pouvoir profiter d’une indemnisation pour la valeur neuve.

En clair, si vous avez un téléphone vieux de moins de 5 ans, qui coûte 1 000 euros, vous serez tout de suite indemnisé à hauteur de 1 000 euros pour que vous puissiez racheter votre téléphone. Cela peut marcher pour tous les objets multimédias classiques. Quoi que l’on puisse en dire, cela pourrait vraiment vous permettre de bien vivre à la suite d’un sinistre à l’intérieur de votre maison ou de votre logement.