Le climat méditerranéen de l’Espagne constitue un atout majeur pour le pays en termes de tourisme. C’est une destination de rêve pour y passer les vacances, profiter du soleil et découvrir la gastronomie du terroir dans un bar à tapas. L’Espagne est un lieu idéal pour entreprendre dans la restauration. La concrétisation d’un projet de restauration en Espagne nécessite de suivre plusieurs étapes. Vous êtes un étranger résident dans ce pays et vous envisagez d’ouvrir un restaurant ? Découvrez dans cet article les démarches à mener pour ouvrir votre entreprise de restauration.

Pourquoi ouvrir un restau en Espagne ?

Située au sud du continent européen, l’Espagne est un pays qui attire chaque année de nombreux touristes français. C’est un endroit propice au bien-être et parfait pour mettre en place un projet de création de restaurants. Les bars à tapas sont très réputés en Espagne. Les tapas désignent des plats apéritifs qui se dégustent chaud ou froid, et s’accompagnent de boissons alcoolisées telles que la bière ou le vin. Charcuteries, poissons, légumes, fromages sont quelques ingrédients utilisés pour préparer les tapas. Ouvrir un bar à tapas en France ou en Espagne est une bonne idée pour se lancer dans la restauration.

Qui est autorisé à créer un restaurant ?

Tout individu étranger ou espagnol à la possibilité de créer un restaurant en Espagne. La seule condition est de résider dans le pays. Cette condition est valable en France et dans plusieurs autres pays. Vous êtes un français résident en Espagne ? Rapprochez-vous de la chambre de commerce et d’industrie de la France en Espagne, pour l’établissement de votre cahier de charge. En attendant, voici les principales étapes pour la création d’un restaurant en Espagne.

Les étapes de création d’une entreprise de restauration en Espagne

Le choix du statut juridique

La mise en place d’un projet de restauration nécessite un statut juridique qui représente la forme de l’entreprise. En Espagne, le statut juridique SL (Société Limitée ou Sociedad Limitada) est le plus approprié pour l’ouverture d’un restaurant. La SL est l’équivalent de SARL (Société À Responsabilité limitée) en France. Le statut juridique SL nécessite un capital de 3000 euros. Si vous optez pour la SA (Société Anonyme ou Sociedad Anónima), il vous faut un capital de 60 0000 euros.

La conception du business plan

Le business plan est un document qui explique de façon détaillée l’activité d’une entreprise. Il fait le point sur les moyens de financement (banques, investisseurs) et sur les résultats escomptés à long terme.

Les démarches administratives

Si vous choisissez la Société Limitée comme statut juridique, vous devez procéder à l’enregistrement de votre activité de restauration au registre de commerce. Ensuite, il vous faut créer un compte à la banque au nom de votre restaurant. Vous avez également besoin des services d’un notaire pour déclarer le restaurant. À la suite de cette déclaration, vous devez déposer votre dossier à l’agence tributaire de votre ville de résidence. Les frais de création d’entreprises sont à payer auprès de la société des opérations fiscales. Enfin, il suffit de remplir le formulaire 848 pour finaliser la création de votre restaurant en Espagne.